2 Kijk na welke bronnen beschikbaar zijn (WAALS GEWEST)

banner-internalpage-1

Kies hiernaast de overheid waarvan u de authentieke bronnen wil bekijken.

 

Belangrijk: voor punctuele aanvragen dient u geen aanvraag in te dienen via de CSPI. In dat geval kan u  rechtstreeks contact opnemen met de leverancier van de gegevens.  U kan hieromtrent steeds een vraag stellen aan uw contactpersoon. 

Biens classés et zones de protection

Ce jeu de données reprend la localisation des différents biens classés en Région wallonne.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Aménagment du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4)

Données cartographiques de la DGO4

Application de consultation dédiée aux données de la DGO4 (Direction générale opérationnelle - Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie). 

Elle propose une trentaine de vues thématiques dédiées classées en 6 grands thèmes: aménagement du territoire, logement, patrimoine, vues spécifiques, localisation et cartes anciennes.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Aménagment du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4)


  • Cette application propose une trentaine de couches de données thématiques regroupées dans trois grands thèmes : 1) Aménagment du territoire et urbanisme, 2) Logement, 3) Patrimoine. Par thème, il est possible de consulter les couches de données individuellement à partir d'une liste prédéfinie, de consulter leurs métadonnées et leur légende.
  • Une identification des données présentes sur le territoire est possible de trois manières différentes : fine, étendue ou par parcelle. Des liens sont prévus pour visualiser aisément les dossiers, et donc toute la partie documentaire. Le résultat peut être sauvé et exporté en pdf ou en xml.
  • Des recherches (commune, rue, parcelle, coordonnées) sont également possibles, tout comme une impression.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/83809bcd-1763-4d28-b820-2b9828083ba5.html

ERRUISSOL - Modèle Numérique de Terrain (MNT)

Le Modèle Numérique de Terrain reprend les données altimétriques sur l'entièreté du territoire wallon.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction du développement rural


  • Le Modèle Numérique de Terrain (MNT) reprend les données altimétriques sur l'entièreté du territoire wallon. Le MNT est disponible sous forme d'un raster d'une résolution spatiale de 10m.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/03abb4c1-5f53-46bb-94fa-359f3912a041.html

Etablissements IPPC

Cette donnée localise les établissements dits IPPC établis en Région wallonne ayant un potentiel majeur de pollution sur l'environnement.

Les installations les plus polluantes au sein de l'Union Européenne sont régies par la Directive 2010/75/UE du 24 novembre 2010, dite Directive IED, relative aux émissions industrielles (prévention et réduction intégrées de la pollution). Elle remplace la Directive IPPC (Integrated Pollution Prevention and Control) adoptée en 1996.

La Directive IED définit au niveau européen une approche intégrée de la prévention et de la réduction des pollutions des installations industrielles et agricoles entrant dans son champ d'application. Via l'intégration du développement durable dans les politiques industrielles, son objectif est d'atteindre un haut niveau de protection de l'environnement. Pour ce faire, un des principes directeurs de la Directive est le recours aux meilleures techniques disponibles (MTD) de manière à prévenir les pollutions de toutes natures. En outre, la Directive IED prévoit une participation du public et l’accès à l’information. Dans ce cadre, le public concerné aura la possibilité de participer aux procédures de délivrance de permis (octroi, réexamen, actualisation…), d’accéder aux informations sur les mesures prises lors de la cessation définitives des activités, aux résultats de la surveillance des émissions, à la publication des rapports d’inspection, à l’évolution des meilleures techniques disponibles, etc.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (DGO3) - Direction de la Prévention des Pollutions (DPP)


  • Tous les impacts environnementaux engendrés par les activités industrielles sont considérés : rejets des substances dans l’air et l’eau, protection des sols, protection des eaux souterraines et gestion des déchets. Dès lors, le champ d'application de la Directive est très large. Les industries d’activités énergétiques, de production et transformation de métaux, les industries minérales, chimiques, de gestion des déchets mais aussi les activités liées à l’élevage et au traitement des produits d’origine animale et végétale doivent respecter les exigences de celle-ci.
  • En Wallonie, ce sont plus de 300 établissements qui sont concernés.
  • La donnée reprend l'emprise des établissements IPPC sous forme polygonale. Les informations attributaires permettent l'identification de l'établissement (ID, nom, adresse), de la catégorie d'activité IPPC ainsi que la référence au document MTD dit BREF (Best Reference document). Ces documents de référence sont établis pour des activités définies et décrivent, en particulier, les meilleures techniques disponibles et les niveaux d’émissions ou performances associées. Un hyperlien permet d'accéder à la fiche détaillée de l'établissement.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/2414e736-72e2-4b5a-967d-da410ef4526c.html

ICAR (Inventaire Centralisé Adresses Rues

Registre wallon des adresses. En Belgique, les informations relatives aux adresses étaient dispersées au sein de plusieurs sources de données : Registre national fédéral, CRAB (Région flamande), URBIS (Région bruxelloise), PICC (Région wallonne), etc. Pourtant, l'adresse est une couche de données essentielle tant pour les administrations publiques que pour les citoyens et les entreprises. Afin de remédier à cette situation, le projet "Belgian Streets and Addresses" (abrégé en "BeSt Address") a été mis en œuvre afin de créer une source authentique d'adresses en Belgique, qui exploitera les 3 registres régionaux. Dans ce cadre, un accord de coopération a été conclu entre l'Etat fédéral et les trois régions.

En Région wallonne, le projet ICAR (Inventaire Centralisé des Adresses et des Rues) constitue le registre régional wallon d'adresses et donc la source authentique en la matière. Outre sa contribution à BeSt Address, ce projet est également en lien avec la directive européenne INSPIRE qui recommande la mise en place de registres, entre autres, de personnes, d’adresses et de bâtiments.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Cette couche de données contient et localise les adresses postales issues de l'Inventaire Centralisé des Adresses et des Rues (ICAR) au sein du territoire wallon.
  • La présente couche de données fournit la liste de toutes les adresses extraites quotidiennement du projet ICAR. L'adresse est définie comme étant "l'information permettant de référencer, de manière unique et structurée, une unité de résidence, un poste d'amarrage, un emplacement ou une parcelle, sur base du nom de la commune, du nom de rue ou dans certains cas de la zone d'adresses, du numéro de police éventuellement complété d'une sous-adresse ainsi qu'un code postal". Pour les adresses ayant un lien vers le PICC, la localisation spatiale des adresses est fournie sous forme ponctuelle. La nécessité de disposer des aspects géométriques implique donc que la couche est construite à partir de deux sources de données :
  1. L'inventaire issu de la base de données ICAR décrivant les adresses au niveau alphanumérique. Cet inventaire est assuré par les communes et il leur appartient de contrôler, valider en assurer la mise à jour des informations, et ce en utilisant l'application ICAR dédiée (cf. Ressources associées). Le SPW est lui responsable de la constitution et de la gestion du jeu de données. Enfin, les partenaires (ORES, Bpost, etc.) informent les gestionnaires de possibles améliorations sur base de leurs observations de terrain.
  2. Les points d'adresse issus du PICC (centroïde du bâtiment concerné). Tous les bâtiments du PICC disposant d'un numéro de police ont été vérifiés. 
  • Seules les adresses de la base de données ICAR qui ont une correspondance géométrique avec les points du PICC possèdent une géométries des coordonnées X,Y. 
  • Les adresses sont décrites par un identifiant, le nom de la rue, le numéro de police, la boîte postale, le code postal, la zone d'adresse, la commune (nom et code INS) et les dates de création et de modification.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/2998bccd-dae4-49fb-b6a5-867e6c37680f.html

Natura 2000

Réseau Natura 2000 sous Arrêté de désignation de 2009 en vigueur


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (DGO3) - Département de la Nature et des Forêts (DNF)


  • Patrimoine naturel
  • Application de consultation dédiée aux informations portant sur le patrimoine naturel de Wallonie. 
  • Application de consultation dédiée aux informations portant sur le patrimoine naturel de Wallonie. 
  • Vous pouvez y consultez les données sur la conservation de la nature, NATURA2000, les bords de route en fauchage tardif, les arbres et haies remarquables,etc. mais aussi les limites administratives du DNF.
  • Vous pouvez naviguer dans la carte, vous localiser sur base d'une adresse, de coordonnées, d'une parcelle cadastrale ou d'un site Natura 2000, mais aussi choisir les données et le fond de plan à afficher, interroger la carte pour obtenir une fiche descriptive des données et imprimer la carte.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/cd7578ef-c726-46cb-a29e-a90b3d4cd368.html

Nuage de points LIDAR 2013-2014

Cette couche de données correspond au nuage de points cotés (Coord XYZ) produit à partir des données LIDAR.

Le LIDAR (acronyme anglais de Light Detection And Ranging, détection et télémétrie par ondes lumineuses) est une technique de télédétection optique qui utilise la lumière laser et fournit, comme produit brut, un nuage tramé de points (ou semis de points) en 3D, de densité élevée et d'une grande précision. Le temps d'acquisition est relativement court étant donné que le dispositif est aéroporté. C'est ce nuage de points d'altitude 3D qui fait l'objet de la présente description.

Les données LIDAR ont été acquises par le Service public de Wallonie entre 2013 et 2014 (avec un vol en décembre 2012). Afin de favoriser la prise de points au sol, l’acquisition a principalement été réalisée entre décembre et mars.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Le nuage de points issu de l'acquisition a été fourni au format de sortie .LAS de l'ASPRS (LIDAR Data Exchange File de l’American Society for Photogrammetry and Remote Sensing). Les coordonnées planimétriques sont en Lambert Belge 72 et les coordonnées altimétriques représentées selon le Deuxième Nivellement Général (DNG). La densité de point est de 0.8 pt/m². 
  • Il contient des informations mesurées pour chaque retour de pulse. En plus de la position X,Y,Z, une classification définissant le type d'objet ayant reflété l'impulsion laser est associée à chaque point LiDAR. Cinq classes sont distinguées. Chacune est caractérisées par un code de classification et la signification associée. 
  • Attention, le schéma de classification utilisé dans cette couche est différent de celui prédéfini par la spécification LAS 1.1-1.4 proposée par l'ASPRS. Cette dernière définit un nombre de classes plus important que les 5 classes caractéristiques du nuage de point wallon. Dès lors, veuillez-vous référer au schéma ci-dessous pour interpréter la classification utilisée.
  • Hors-sol (building, toits et autres) - Code 1;
  • Sol (y compris talus et digues) - Code 2;
  • Végétation haute (y compris la végétation linéaire) - Code 4;
  • Eau - Code 9;
  • Pont – Code 10.
  •  Le nuage de point n'intègre donc pas les rebuts tels que les points hauts, points bas, voitures, camions, etc. Les données ont été fournies par blocs (8 blocs au total) et couvrent l’entièreté du territoire wallon.
  • Le nuage de points a permis de produire des données du relief en Wallonie et plus particulièrement un Modèle Numérique de Terrain (MNT). Les données étant très volumineuses, le nuage de points LiDAR est distribué au format .LAZ, qui est une version compressée du .LAS. Il est nécessaire de le décompresser pour le manipuler. Un outil de décompression est proposé dans les ressources associées.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/cd7578ef-c726-46cb-a29e-a90b3d4cd368.html

Orthophotographies aériennes

Imagerie orthorectifiée et mosaïquée couvrant l'entièreté du territoire wallon à une résolution de 25 cm. 


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Les prises de vue ont été effectuées verticalement entre le 9 avril 2015 et le 17 juin 2015. Quatre bandes spectrales sont disponibles (rouge, vert, bleu et le proche infra-rouge).
  • Le recouvrement longitudinal minimal des photos successives d’une même bande est de 60% avec une tolérance de 5%. D’autre part, le recouvrement latéral minimal entre bandes parallèles successives est de 30%, avec une tolérance de 5%. Les mailles sont de 2 km sur 2km.
  • Les métadonnées des orthophotos (date et heure de prise de vue, angle solaire, etc.) sont disponibles sous forme de données attributaires dans la donnée "Orthophotos 2015 - Tuilage".

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/e5e03556-80b2-4e80-86c6-6e70ae8de191.html

PICC - Projet Informatique de Cartographie continue

La référence cartographique numérique en 3 dimensions de l'ensemble de la Wallonie.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Le PICC reprend selon leurs coordonnées x, y, z, avec une précision inférieure à 25 cm, tous les éléments identifiables du paysage wallon :
    • Bâtiments et ouvrages d'art ;
    • Équipements (taques, poteaux, pylônes, etc.);
    • Réseau ferroviaire ;
    • Réseau hydrographique ;
    • Occupation du sol (arbres isolés, lisières, terrains de sport, etc.) ;
    • Éléments du relief (talus, etc.) ;
    • Voiries (axes, bords, trottoirs, etc.). 
    • Depuis décembre 2014, le PICC couvre toute la Wallonie. 
  • Par rapport au "PICC – ancien modèle", les principales différences sont les suivantes :
    • Répartition des données en couches thématiques (Construction, Équipement, Voirie…)
    • Création de nouvelles données (Points Adresses)
    • Données attributaires plus riches (Description du Code nature, Technique de levé, par exemple)
    • Code des natures des objets sous la forme d’un acronyme, en lieu et place du Code PICC numérique
    • Légende retravaillée en profondeur
  • Il existe une extension du PICC (version "PICC-vTOPO"), qui comprend des objets et des attributs supplémentaires, issus de levés topographiques. Cette version est réservée aux "Partenaires Waltopo", liés au SPW par une convention, qui contribuent activement à la mise à jour du PICC. Le PICC fait ainsi l'objet d'une mise à jour régulière.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/b795de68-726c-4bdf-a62a-a42686aa5b6f.html

Relief de la Wallonie - Modèle Numérique de Surface (MNS) 2013-2014

Modèle Numérique de Surface (MNS) de la Wallonie d'une résolution d'un mètre issu d'acquisitions Lidar effectuées entre le 12/12/2012 et le 09/03/2014.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Modèle Numérique de Surface (MNS) de la Wallonie d'une résolution d'un mètre issu d'acquisitions Lidar effectuées entre le 12/12/2012 et le 09/03/2014.
  • Un Modèle Numérique de Surface (MNS) est une représentation de l'altitude d'une zone déterminée et inclut tous les éléments situés à la surface du sol (bâtiments, ponts, végétation, véhicules, etc.). Cette donnée raster fournit une information sur l'altitude (Z) en tout point du territoire wallon.
  • L'acquisition de la donnée a été réalisée avec la technologie Lidar.
  • Certaines parties très réduites du territoire (notamment les plans d'eau) n'ont pu faire l'objet d'une acquisition de données par la méthode LiDAR. Néanmoins, pour fournir une information sur l'altimétrie (Z) dans ces zones, une interpolation a été réalisée afin de garantir une continuité sur toute la Wallonie.
  • Le système de coordonnées de la donnée est le Lambert Belge 72 (EPSG:31370). La référence altimétrique est le Deuxième Nivellement Général (EPSG:5710). La précision planimétrique est inférieure à la résolution du MNS (1 m), et la précision altimétrique est de l'ordre de 0,12 m en absolu sur l'ensemble du territoire.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/7d23d8ab-962a-493f-8771-2054e06ad36f.html

Relief de la Wallonie - Modèle Numérique de Terrain (MNT) 2013-2014

Modèle Numérique de Terrain (MNT) de la Wallonie d'une résolution d'un mètre issu d'acquisitions Lidar effectuées entre le 12/12/2012 et le 09/03/2014. 


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Un Modèle Numérique de Terrain (MNT) est une représentation de l'altitude du sol d'une zone déterminée et exclut tous les éléments situés à la surface du sol (bâtiments, ponts, végétation, véhicules, etc.). Cette donnée raster fournit une information sur l'altitude du sol (Z) en tout point du territoire wallon. Il s'agit d'une couverture brute, non lissée.
  • L'acquisition de la donnée a été réalisée avec la technologie Lidar.
  • Certaines parties très réduites du territoire (notamment les plans d'eau) n'ont pu faire l'objet d'une acquisition de données par la méthode Lidar. Néanmoins, pour fournir une information sur l'altimétrie (Z) dans ces zones, une interpolation a été réalisée afin de garantir une continuité sur toute la Wallonie.
  • Le système de coordonnées de la donnée est le Lambert Belge 72 (EPSG:31370). La référence altimétrique est le Deuxième Nivellement Général (EPSG:5710). La précision planimétrique est inférieure à la résolution du MNS (1 m), et la précision altimétrique est de l'ordre de 0,12 m en absolu sur l'ensemble du territoire.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/6029e738-f828-438b-b10a-85e67f77af92.html

Relief de la Wallonie - Modèle Numérique de Terrain (MNT) 2013-2014 - Sans interpolation

Modèle Numérique de Terrain (MNT) non-interpolé de la Wallonie d'une résolution d'un mètre issu d'acquisitions Lidar effectuées entre le 12/12/2012 et le 09/03/2014.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction de la Géométrologie


  • Certaines parties du territoire (notamment les plans d'eau et les zones bâties) n'ont pu faire l'objet d'une acquisition de données par la méthode Lidar. Ces zones sont caractérisées par la valeur "NoData". Cela a pour conséquence que le MNT n'est pas continu sur l'ensemble de la Wallonie. Néanmoins, une interpolation pour combler les "petits trous" a été réalisé pour un remplissage à partir des voisins jusqu'à deux pixels.
  • Si vous souhaitez une couverture complète du territoire, utilisez préférentiellement la donnée "Relief de la Wallonie - Modèle Numérique de Terrain (MNT) 2013-2014" (http://geoportail.wallonie.be/cms/render/live/fr/sites/geoportail/home/geocatalogue.html?mdUUID=6029e738-f828-438b-b10a-85e67f77af92) pour laquelle toutes les valeurs manquantes ont été comblées par interpolation.
  • Le système de coordonnées de la donnée est le Lambert Belge 72 (EPSG:31370). La référence altimétrique est le Deuxième Nivellement Général (EPSG:5710). La précision planimétrique est inférieure à la résolution du MNS (1 m), et la précision altimétrique est de l'ordre de 0,12 m en absolu sur l'ensemble du territoire.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/0bc90b40-74f9-43d6-9a18-468a65e6f048.html

SEVESO

Localisation de tous les sites SEVESO de Wallonie avec la distinction "Seuil haut" et "Seuil bas" ainsi qu'une série d'informations administratives relatives à ces sites 


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (DGO3) - Direction des risques industriels géologiques et miniers (DRIGM)


  • Cette série de couches de données identifie et délimite les différentes zones vulnérables relatives aux sites SEVESO. Il est important de rappeler que le calcul de celles-ci s'effectue dans le cadre d'une étude spécifique qui permet une prise en compte du risque d'accident majeur en fonction d'une utilisation dans la gestion du territoire.

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/2b091340-f78a-44dc-bd23-8d377167ff6b.html

Zones protégées en matière d'urbanisme

Cette collection de jeu de données reprend la localisation des différents biens classés en Région wallonne.

Le classement constitue la reconnaissance officielle de la valeur patrimoniale d’un bien mais aussi une mesure de protection destinée à assurer sa conservation, son entretien et, si nécessaire, sa restauration en lui garantissant la mise en œuvre de techniques spécifiques déterminées en fonction de ses qualités exceptionnelles propres.

Le classement porte uniquement sur des biens immobiliers situés sur le territoire de la Région wallonne (sauf dans les communes germanophones où ces matières sont gérées par la communauté germanophone) et qui présentent un intérêt historique, archéologique, scientifique, artistique, social, technique ou paysager.

Une distinction est apportée au niveau du classement en fonction de la nature du bien concerné : on le classera comme monument, site, ensemble architectural ou site archéologique (CWATUPE - art.185). Ces biens constituent autant de couches géographiques identifiés dans la présente collection. Les monuments constituent des entités ponctuelles et les autres biens des entités zonales.


Service public de Wallonie (SPW) - Direction générale opérationnelle Aménagment du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4)


Le CWATUPE considère :

  • à titre de monument : toute réalisation architecturale ou sculpturale considérée isolément, y compris les installations et les éléments décoratifs faisant partie intégrante de cette réalisation. Pour les monuments, des subsides peuvent être octroyés pour les travaux ou études visant à protéger, restaurer ou mettre en valeur le bien;
  • à titre d’ensemble architectural : tout groupement de constructions urbaines ou rurales, en ce compris les éléments qui les relient, suffisamment cohérent pour faire l’objet d’une délimitation topographique et remarquable par son homogénéité ou par son intégration dans le paysage;
  • à titre de site : toute œuvre de la nature ou toute œuvre combinée de l’homme et de la nature constituant un espace suffisamment caractéristique et homogène pour faire l’objet d’une délimitation topographique;
  • à titre de site archéologique : tout terrain, formation géologique, monument, ensemble architectural ou site ayant recelé, recelant ou étant présumé receler des biens archéologiques.
  • Afin de garantir la qualité de l’environnement du bien classé, une zone de protection est établie dans certains cas. Les demandes de permis d’urbanisme concernant les biens situés dans cette zone sont soumises à l’avis de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles (CRMSF) qui estime si les travaux envisagés ne portent pas atteinte au bien classé ou ne déprécient pas son environnement (CWATUPE art.209).
  • Chaque bien classé est identifié de manière unique, ce qui permet la liaison entre les éléments cartographiés et la base de données documentaire reprenant des informations administratives ainsi que les documents scannés relevés dans les dossiers liés. 

http://geoportail.wallonie.be/catalogue/64403469-4be6-42d4-8dac-8e38577c3b96.html

Wie kan een aanvraag indienen via de CSPI?

Kijk na welke bronnen beschikbaar zijn

Voor open data moet u geen aanvraag doen

Wat met persoonsgegevens?

Wat moet u bij de hand hebben als u uw aanvraag doet?

Wat gebeurt er na uw aanvraag?